L’ADN et l’alimentation

Si faire un test ADN est souvent associé à la recherche de ses origines ancestrales, à des tests de paternité, à des orphelins qui recherchent une piste parentale, à inculper ou disculper des personnes dans des enquêtes criminelles, la science s’en sert également pour beaucoup d’autres raisons médicales. Si les prix dans le domaine professionnel dépassent souvent les 1000$, beaucoup de laboratoires proposent des services pour dix fois moins. N’allez pas croire que la qualité est moindre, il y a plusieurs raisons qui justifient cela, le volume entre en considération, le genre de données extraites également…

Pour notre part, nous avons essayé deux services reconnus, mais nous ne vous parlerons que de l’un d’eux dans cet article, l’autre se limitant à une recherche de ses origines.

On trouve beaucoup de sites de généalogie qui propose de faire un test abordable à cet effet. Les résultats sont intéressants et les gens ont souvent de drôles de surprises. Par contre, il faut comprendre que nous en sommes aux débuts et que seuls 2% de la planète a déjà effectué un test ADN. Plus il y en a, plus les données collectées sont recoupées et permettent d’enrichir les connaissances. Un résultat reçu cette année peut très bien se préciser dans le futur. Cela a été le cas pour nos deux tests.

Si on a décidé de vous parler de 23 and Me, c’est parce qu’il s’agit d’un précurseur dans le domaine « grand public ». La compagnie est née il y a une quinzaine d’année, avec l’idée de démocratiser ces tests. Ils ont toujours eu une approche très design et plaisante bien qu’en anglais seulement. La précision ancestrale est passée dernièrement de 30 à 150 régions, et surtout, cela demeure la seule du genre à proposer à un prix abordable, un rapport médical.

C’est ce dernier point qui nous intéresse ici, car le rapport va vous donner vos risques génétiques de ce à quoi vous pourriez être sujet sans le savoir : diabète, cholestérol, cancer, etc… En fait, cela peut être un rapport à partager avec votre médecin qui sera plus à même de l’interpréter sans s’alarmer pour rien, et c’est un outil qui pourrait cous permettre de prévenir plutôt que d’avoir à guérir. Le test va également faire ressortir votre tolérance au lactose, à la caféine, à l’alcool, etc…

Voilà, même si c’est encore à l’état embryonnaire, on appelle nutrigénomique le concept d’avoir un régime alimentaire adapté à notre profil génétique et métabolique. Il y a fort à parier que tout cela finisse par expliquer pourquoi certaines personnes font des régimes sans obtenir de résultats au contraire d’autres.

Certaines compagnies spécialisées, à partir du profil génétique établi vont créer un régime idéal avec les apports nécessaires en vitamines et nutriments, prenant en compte la sensibilité aux glucides et aux lipides, les risques d’intolérance au lactose et au gluten, la capacité à récupérer après l’exercice physique, la sensibilité au sel, à l’alcool et à la caféine, etc. Maintenant, il faut comprendre que ce qu’il y a dans nos gênes c’est une chose, ce que l’on a fait subir à notre corps depuis notre naissance en est une autre. Ce n’est pas parce que nos ancêtres n’ont pas eu de cancer de la gorge que l’on peut fumer deux paquets de cigarettes par jour, qu’il n’y a pas eu de cas de diabète que l’on peut se goinfrer de sucreries… Bref, restez équilibré dans votre alimentation. Vous pouvez vous permettre des abus de temps en temps, pensez juste à contre-balancer dans la foulée.

En complément, nous avons téléchargé les données brutes que nous avons importé par la suite dans l’App Gini sur iOS. Celle-ci va donner quelques informations complémentaires, mais surtout, va suggérer des aliments qui aideront à compenser votre héritage ADN afin de palier ce à quoi vous êtes à risque.

Si cela vous intéresse, il y a en principe -30% par ce lien : 23 and Me

PS : À savoir, faire un test ADN est soumis aux lois en vigueur de chaque pays ! Au Canada, nous sommes libres de le faire actuellement, mais en France, les tests génétiques personnalisés sont interdits en dehors d’une prescription médicale.