Merci la Vie

Il était une fois un gars, qui après avoir été photographe et directeur artistique reconnu à Montréal, était devenu boulanger dans les Laurentides…

Mais comme l’homme en question, Albert Elbilia, est un perfectionniste, ses pains font déplacer les gens pour aller se les procurer. Installé sur le bord de la 117, entouré par la nature, l’endroit est petit, à aire ouverte, chaleureux, on s’y s’en bien tout de suite. Les artisans s’affaire sous les yeux des clients, et le maître des lieux est souvent sur son établi en avant, à préparer ses pâtes, à les pétrir, ou leur donner une forme avant de les enfourner.

Le four n’étant pas tout à fait adapté pour cuire des baguettes, Albert Elbilia s’est spécialisé dans les miches, des beaux gros pains faits de différentes farines et ingrédients, et dont la fermentation peut aller jusqu’à 72 heures. Et cela se vend pratiquement au rythme que c’est produit, il y a quasi-constamment une file de gens qui viennent acheter leur pain dans cet endroit isolé.

Mais ce n’est pas tout, on peut aussi manger sur place. En effet, un petit menu est proposé, fait d’aliments du terroir en provenance de producteurs choisis. Certains classiques de l’endroit restent sur la carte, mais d’autres plats changent au fil des saisons. C’est bon, c’est beau, c’est frais, ce qui en fait une destination pour « bruncher ».

Et pour ceux qui veulent essayer de reproduire cela à la maison, le boulanger a publié un livre magnifique : Boulange et Boustifaille !

Boulangerie Merci la Vie – 2988 Curé Labelle – Prévost, QC – Canada