Liqueur de gingembre Mayhaven

Bouteille Mayhaven

Troisième produit à être sorti des alambics de la jeune distillerie gatinoise Artist in Residence en moins d’un an, et le quatrième est actuellement en train de voir le jour (un moonshine rye appelé Kilinger).

On continue le concept du travail avec un artiste pour concevoir un spiritueux, sa bouteille, son visuel, et donc est né il y a quelques mois, cette liqueur de gingembre, une première au pays. Cette fois-ci, le style fait penser aux années folles avec un petit côté art déco.

Avec 30% d’alcool/volume, on peut s’attendre à quelque chose de relativement doux, mais c’est sans compter sur l’effet punch du gingembre. Si vous aimez les vraies bières de gingembre (plus relevées que les versions soda), vous risquez d’adorer Mayhaven. C’est le genre de sirop que l’on veut prendre quand on a mal à la gorge.

Nous l’avons essayé nature à température ambiante pour le goûter pleinement, et on l’a aimé comme ça, mais légèrement plus frais serait probablement mieux. Mais on doit sans doute pouvoir également faire de très bons cocktails avec, comme un “Moscow Mule” ou un “Fog Horn” revisités par exemple. En bouche, en dehors du gingembre, Mayhaven est épicé, un peu salé, on devine aussi un peu de citron vert.

On parle d’un spiritueux qui se classe dans une catégorie marginale, au milieu d’autres liqueurs, mais qui mérite de se faire sa place au soleil. Vraiment un joli produit en tous points.